Présentation

Accueil

Horaires

EDITO du padre

Dimanche 7 juin 2020

Fête de la Sainte Trinité

 

 

Que la grâce du Seigneur Jésus Christ, l’amour de Dieu le Père et la communion du Saint-Esprit soient avec vous tous.

 

Voici la salutation liturgique d’invitation à entrer dans le mystère de la messe, dans le mystère de Dieu finalement. L’évêque, comme le Christ au soir de Pâques, souhaite la paix. C’est le don de Dieu fait aux hommes.

 

La liturgie de la Parole est courte ce dimanche. En effet, il n’y a pas grand-chose à dire du Mystère de Dieu, il est à recevoir et à contempler à l’œuvre dans nos vies. Il n’y a pas besoin de grand discours. Mais c’est un grand condensé du mystère de la foi.

 

Il serait bon de réfléchir sur le Mystère de la Sainte Trinité dans son ensemble. On ne peut privilégier une Personne divine par rapport aux deux autres. Malheureusement, c’est souvent ce que l’on fait lorsqu’on envisage qu’une face du mystère divin. Ces accents se sont vus au cours de l’histoire de l’Église et des courants spirituels. Tantôt, on mettra en avant le Père, en mettant l’accent sur la grandeur de Dieu et Dieu demeure alors lointain. Tantôt, ce sera le Fils en soulignant au contraire la proximité de Dieu et l’évangile pourrait conforter cette idée : Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que par lui le monde soit sauvé. Enfin, certains se réclamant « charismatiques » en insistant sur la liberté de l’Esprit. Il faut se garder de ces déséquilibres, et ne

 

pas isoler, encore moins opposer ou préférer une Personne à une autre : toutes trois sont égales et inséparables, toutes trois agissent ensemble et dans le même sens, chacune selon sa mission et son mode propres.

 

C’est ce que nous enseigne la liturgie dans sa sagesse et son équilibre, en faisant prier le Père par le Fils dans l’unité du Saint-Esprit. C’est tout le sens aussi du signe de croix qui nous marque du signe du salut, et nous fait professer la foi trinitaire. Faire le signe de croix n’est pas un acte banal, c’est une profession de foi, c’est un signe d’appartenance. C’est aussi un art, au sens où il nous rend artisan de paix, de justice, de bonté, de communion fraternelle.

 

C’est dans la communion d’amour de la Sainte Trinité, que nous puiserons notre unité et que nous pourrons nous saluer d’un saint baiser de paix, très fraternel, même sans effusion sentimentale excessive en ce moment particulièrement. Soyez d’accord entre vous et le Dieu de paix et d’amour sera avec vous : testament de Paul, testament de votre curé en ces derniers mois de mission.

 

+ P. Louis Ménard

ACTUALITE / COVID-19

REPRISE DES MESSES à partir du mardi 26 mai. 

Les messes reprendront ce mardi 26 mai, avec une contrainte de places limitées par célébration. Aucune inscription n’est requise sur notre paroisse. Lorsque le nombre maximal autorisé de fidèles est atteint, l’accès à l’église ne sera plus possible. Pour permettre aux plus grand nombre de participer, une  messe est ajoutée le dimanche soir à Orgeval. Les messes en semaine sont inchangées, soit à 9h à Orgeval du mardi au samedi.

Les personnes qui ne peuvent se déplacer, parce qu’elles sont fragiles, âgées ou exposées, et qui souhaiteraient pouvoir communier, peuvent se signaler.

Voici les horaires des messes dominicales jusqu’à fin juin (susceptibles d’être modifiées d’une semaine sur l’autre en fonction de l’affluence et du respect des consignes sanitaires.) :

SAMEDI  à 18h30 *

DIMANCHE à Orgeval à 10h30 et à 18h30

             * le samedi 30 mai, Vigile de Pentecôte à Orgeval, puis reprise des  messes du samedi soir à Morainvilliers à partir du samedi 6 juin.

Pour garantir la sécurité de tous, la reprise sereine des célébrations implique de respecter les précautions sanitaires (affichette ci-contre).

Sachez que du gel hydro alcoolique est disponible à l’entrée de l’église. Les membres d’une même famille pourront rester groupés et les enfants devront rester avec leurs parents. Il est très fortement recommandé de communier dans la main. Il conviendra d’éviter tout regroupement à l’intérieur et aux portes de l’église.

Les églises seront régulièrement désinfectées. Si vous pouvez venir renforcer l’équipe sanitaire, merci de contacter Rose-Anne Pécot : roseannepecot@gmail.com

Notre évêque précise que si l’on ne peut assister à la messe du dimanche en raison de ces restrictions, on peut tout à fait assister à la messe en semaine en remplacement.

Nous faisons appel à votre responsabilité et votre bienveillance quant à votre participation à ces célébrations. MERCI !

Retrouvez :

– le message de Mgr Aumonier du 23 mai
– le message ” En chemin vers la Pentecôte en ce temps d’épreuve” de Mgr Aumonier.

– des textes de prières pour ce temps de pandémie.

__________________________________________________________________________________

– L’accueil du Père Louis est à la Maison Paroissiale le mercredi de 17h à 19h et dans l’église le samedi matin de 10h à 12h.

– La prière personnelle dans l’église est toujours possible à toute heure. Les portes de l’église doivent rester grande ouvertes : merci de ne pas les refermer. Les feuillets de prière ou d’information sont à disposition mais surtout à usage unique. Si nous en prenons un, nous le gardons !

La prière du chapelet est recommandée en ce mois de mai. Elle pourra avoir lieu à l’initiative des fidèles, mais déjà nous pouvons reprendre l’habitude de celui du mardi à 9h30 en se réunissant dans la nef centrale, et pas dans l’abside, aux places matérialisées.

– Les enfants du catéchisme trouveront leur Magnificat Junior  au fond de l’église d’Orgeval pour vivre ces dimanches de ce temps pascal jusqu’après la Pentecôte. Les groupes de catéchisme ne reprendront pas dans les salles de la paroisse pour l’instant.

  • La quête dominicale en cette période de confinement ?

La situation de confinement dans laquelle nous sommes impacte lourdement la vie de nos paroisses, y compris au plan matériel. Aussi, retrouverz ici les différents moyens pour continuer à participer au geste liturgique qu’est la quête.

  • Ayons à cœur de veiller les uns sur les autres par de petits signes d’attention mutuelle, des gestes de solidarité (ex : courses, dépannage ponctuel..).Pour relayer les demandes ou offrir ses services : 07 55 64 19 48 (réseau fraternel de solidarité).
À la Une