La vie chrétienne est donnée ou fortifiée par les 7 sacrements qui sont des signes de l’amour de Dieu pour nous, qui nous font communier à sa vie.

Les 7 Sacrements

C’est par les sacrements que l’on entre dans la communauté chrétienne, peuple rassemblé, enseigné et nourri par le Seigneur qui en assure l’unité. Le Baptême est le premier des sacrements, il est comme une porte qui ouvre à la vie chrétienne en unissant le baptisé à Jésus.

Un Sacrement est une action invisible de Dieu qui passe à travers un geste visible réalisé par un prêtre (ou par un diacre selon le sacrement).

En savoir plus sur les 7 sacrements

Tous les sacrements peuvent se recevoir à tout âge de la vie, et la paroisse vous prépare à les recevoir :

Le baptême est la porte d’entrée dans la vie de foi avec le Christ.

On peut recevoir la grâce du baptême à tout âge. Pour chaque âge un parcours adapté est proposé. Chaque demande se fait auprès du Curé à une de ses permanences.

Baptême des tout-petits et enfants

La demande est posée par les parents de l’enfant trois mois avant la période envisagée pour le célébrer. Plusieurs rencontres permettent de réfléchir à cet engagement et de préparer la célébration.

Entre 4 et 7 ans

La demande est posée de la même manière par les parents. Mais une préparation adaptée se fait aussi avec l’enfant.

Enfants scolarisés en primaire

La préparation se fait pendant les années de catéchèse par étapes jusqu’à la célébration du baptême. C’est l’enfant accompagné par ses parents et la paroisse qui prend l’engagement de la foi.

Responsable de la préparation des enfants entre 8 et 11 ans

Collégiens et lycéens

La préparation se fait au cours d’un temps de catéchuménat. C’est l’évêque qui appelle au terme de cette préparation au baptême. Elle se fait dans le cadre de l’aumônerie de collège ou de lycée.

Adultes

La préparation se fait pendant le temps du catéchuménat avec un accompagnateur et des rencontres communes au rythme de la personne dans sa découverte du Christ et de la foi. C’est une préparation aux trois sacrements de l’initiation chrétienne : baptême, confirmation, eucharistie.
  • Responsable de la préparation des parents : 

Carole RÉAU
Tel : 06 09 40 87 92
Mail : reaucarole@gmail.com

  • Responsable de la préparation des enfants entre 8 et 11 ans 

Sophie FUMERY

Mail : sophie.fumery@wanadoo.fr

  • Responsable du Catéchuménat : 

Delphine CHIODINI

Tel : 06 64 93 46 95

Mail : delphinechiodini@hotmail.com

Ce sacrement de l’initiation chrétienne est essentiel pour recevoir la plénitude des dons de l’Esprit-Saint et nous rendre témoins du Christ, adultes pleinement dans la foi. C’est un sacrement très précieux pour toutes les situations de la vie. Tout baptisé doit recevoir ce sacrement pour pleinement vivre sa vie chrétienne.

Jeunes

Ce sacrement est proposé dans le cadre de l’aumônerie de collège ou de lycée. C’est l’évêque ou son représentant qui confère ce sacrement.

Adultes baptisés enfant

Tout baptisé non confirmé est appelé à recevoir ce sacrement qui fortifie la foi et en pose la demande auprès du Curé. C’est l’évêque qui appelle et donne ce sacrement aux adultes dans la Vigile de Pentecôte. Un groupe de préparation se rencontre régulièrement pendant une année.

Les catéchumènes qui demandent le baptême reçoivent la confirmation en même temps.

Dans ces deux cas, prenez contact avec le curé lors de ses permanences

C’est le sacrement du Corps et du Sang du Seigneur célébré au cours de la messe, selon la demande du Seigneur laissée à ses Apôtres. Tout baptisé et confirmé est appelé à s’approcher de la communion eucharistique, s’il mène une vie conforme à l’Évangile.

Enfants

La première communion au sacrement de l’Eucharistie se fait au cours des années de catéchisme.

Jeunes

C’est dans le cadre de l’aumônerie que le jeune se prépare à recevoir le sacrement de l’Eucharistie.

Adultes baptisés enfant

Les adultes qui n’ont pas célébré leur première communion peuvent le faire après avoir reçu le sacrement de confirmation.

Dans tous les cas, prenez contact avec le curé lors de ses permanences

Le mariage chrétien : un trésor à découvrir et à approfondir… Une aventure à vivre pour toujours.

Engager sa vie avec celui ou celle que l’on aime est l’une des décisions les plus importantes de toute l’existence. Au cœur de cette aventure humaine, Dieu qui est Amour, consacre l’union des époux et les soutient dans cet engagement.

La préparation à un tel engagement nécessite du temps. La demande doit être posée de 9 mois à un an avant le mariage (les mois d’été ne sont pas comptés).

La préparation se fait par diverses rencontres avec le prêtre, un couple de paroissiens, et des rencontres avec tous les fiancés, ainsi qu’un temps personnel en couple entre les rencontres.

Si l’un des conjoints n’est pas baptisé, le mariage à l’église peut être possible : venir en parler avec le Curé.

Si le mariage est célébré hors de la paroisse, la préparation et le dossier de mariage se font dans la paroisse où l’on habite.

Votre demande se fait auprès du Père Louis. Vous rencontrerez ensuite Bertrand et Isabelle Picard, responsables de la préparation.

Dans tous les cas, prenez contact avec le curé lors de ses permanences

Le Seigneur a remis à ses apôtres, et aux prêtres qui les suivraient, le pouvoir de pardonner les péchés. Dans le sacrement de confession, nous recevons le pardon de tous nos péchés et la grâce de progresser là où nous sommes faibles. C’est une joie vraie que de se laisser relever et de se découvrir aimé bien au-delà de nos fautes. C’est un sacrement que l’Église demande de recevoir au moins une fois dans l’année, mais qu’elle encourage à recevoir beaucoup plus souvent pour progresser dans la vie spirituelle.

Le sacrement de réconciliation (ou du pardon) qui nous rétablit dans l’amour de Dieu et des autres, se reçoit par une démarche individuelle auprès d’un prêtre. Il pardonne tous les péchés commis après le baptême.

Au nom du Christ nous vous en prions laissez-vous réconcilier avec Dieu. (2 Corinthiens 5,20)

Si quelqu’un est malade, il appellera les prêtres. Ils prieront sur lui et feront une onction d’huile et les malades s’en trouveront bien (Jc 5, 14)

La demande se fait lorsque l’on sent que la maladie ou le grand âge altère sensiblement les forces physiques, morales et spirituelles de la personne. Il ne faut pas attendre d’être à toute extrémité, mais au contraire le recevoir au début de la maladie : c’est une force pour le temps de la maladie grave.

Ce sacrement peut être donné à la maison (appeler le Curé), à l’hôpital (appeler le service d’aumônerie de l’hôpital) ou lors de célébrations communautaires en général au moment de la journée des malades du 11 février.

Les malades peuvent recevoir aussi la communion eucharistique à domicile par une équipe de laïcs ou par le Curé. Contacter le service évangélique des malades 

Responsable : Béatrice Alban

« Seigneur, maître de la moisson, envoie des ouvriers à ta moisson.
  Donne à ton Eglise les ministres ordonnés dont elle a besoin, et suscite la réponse d’hommes et de femmes pour s’engager dans la vie consacrée »

Le Sacrement de l’Ordre est l’événement par lequel un homme devient diacre, prêtre ou évêque.

Si vous vous interrogez sur les vocations religieuses et sacerdotales, prenez contact avec le Père Louis qui vous orientera vers le service des Vocations.