Paroisse Orgeval-Morainvilliers
http://paroisse-orgeval-morainvilliers.fr/Prions-pour-les-defunts
      Prions pour les défunts

Prions pour les défunts

« C’est une pensée sainte et salutaire de prier pour les défunts pour qu’ils soient délivrés de leurs péchés » (2M 12, 46)

Chapelet et prière pour les défunts
Lundi 16 mai à 18h00 à l’église d’Orgeval


Groupe de prière en communion avec la Fraternité Notre-Dame de MONTLIGEON.

www.montligeon.org

POURQUOI PRIER POUR LES DÉFUNTS

Texte extrait du C.E.C.

8. Purification de l’âme par la rencontre avec le Christ glorieux

8. 1. Quand le Magistère affirme que les âmes des saints jouissent immédiatement après la mort de la vision béatifique de Dieu et de la communion parfaite avec le Christ, elle présuppose toujours qu’il s’agit des âmes qui se trouvent purifiées (91).

Aussi, bien qu’elles se rapportent au sanctuaire terrestre, les paroles du psaume 14, 1-2 ont une profonde signification pour la vie après la mort : " Seigneur, qui séjournera sous ta tente ? Qui habitera ta sainte montagne ? Celui qui se conduit parfaitement " (92). Rien de souillé ne peut être introduit en présence du Seigneur.

Ces paroles expriment la conscience d’une réalité si fondamentale que, dans la grande majorité des grandes religions historiques, sous une forme ou sous une autre, on a entrevu une certaine lueur de la nécessité de la purification après la mort.

L’Église, elle aussi, confesse que toute tache est un empêchement à la rencontre intime avec Dieu et avec le Christ. Ce principe doit être compris non seulement quant aux taches qui rompent et détruisent l’amitié avec Dieu et qui, donc, si elles demeurent à la mort, rendent la rencontre avec Dieu définitivement impossible (péchés mortels), mais également à propos des taches qui obscurcissent cette amitié et doivent être purifiées au préalable pour que cette rencontre soit possible.

À celles-ci appartiennent ce que l’on appelle " les péchés de chaque jour " ou péchés véniels (93), et les séquelles des péchés, qui peuvent demeurer chez l’homme justifié après la rémission de la faute, rémission par laquelle la peine éternelle n’est pas encourue (94). Le sacrement de l’Onction des malades a pour but la purification des séquelles des péchés avant la mort (95).

Ce n’est que si nous devenons conformes au Christ que nous pouvons être en communion avec Dieu (cf. Rm 8, 29).
Aussi sommes-nous invités à la purification.
Même celui qui s’est lavé doit se purifier de la poussière de ses pieds (cf. Jn 13, 10). Pour ceux qui ne l’ont pas fait suffisamment sur terre par la pénitence, l’Église croit qu’il existe un état de purification après la mort (96), c’est-à-dire " une purification qui précède la vision de Dieu " (97).

Puisque cette purification se produit après la mort et avant la résurrection finale, cet état appartient au stade eschatologique intermédiaire ; plus encore, l’existence de cet état montre l’existence d’une eschatologie intermédiaire. La foi de l’Église quant à cet état s’exprimait déjà de manière implicite par les prières pour les défunts, dont il existe de nombreux témoignages très anciens dans les catacombes (98) et qui, finalement, se fondent sur le témoignage de 2 Maccabées 12, 46 (99).
Par ces prières, on suppose que les défunts peuvent être aidés à parvenir à la purification grâce aux oraisons des fidèles.

La théologie concernant cet état a commencé à se développer au III e siècle, à propos de ceux qui furent réadmis à la paix avec l’Église sans qu’ils aient accompli la pénitence complète avant leur mort (100).

Il est absolument nécessaire de garder la pratique de la prière pour les défunts. Elle contient une profession de foi dans l’existence de ce statut de purification. C’est là le sens de la liturgie des obsèques, que l’on ne doit pas éclipser : l’homme justifié peut avoir besoin d’une purification ultérieure.

En savoir plus

 [1] Philippe MAINGRE
philippemaingre chez hotmail.com

Notes

[1Contacter

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

juin 2017 :

Rien pour ce mois

mai 2017 | juillet 2017

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Eglise des Yvelines

Bonnenouvelle.fr

newsletter