Paroisse Orgeval-Morainvilliers
http://paroisse-orgeval-morainvilliers.fr/Misericorde-pour-notre-corps
      Miséricorde pour notre corps

Miséricorde pour notre corps

Nous venons de célébrer la Solennité de Toussaint, l’Église sainte, l’Église des Saints, ceux qui s’avancent vers le Roi des Cieux, qui entourent le trône de l’Agneau. Nous avons aussi prier avec ardeur que la Miséricorde de Dieu soit donnée en plénitude à nos défunts qui se trouvent encore dans la purification de leur âme pour réfléchir la Gloire de Dieu en eux, en être illuminés et transfigurés. Cette année de la Miséricorde nous invite à prier, à nous convertir largement pour offrir cette indulgence de la grâce à nos défunts ou à nous-mêmes par les démarches jubilaires de cette année.


Aujourd’hui, nous entendons Jésus affirmer avec autorité la plénitude de notre existence et de notre être : la miséricorde pour notre corps que sera notre propre résurrection à la fin des temps. Je crois en la résurrection de la chair. C’est parfois un article du Credo, difficile à concevoir pour nous, mais à croire absolument. Il ne peut faire discussion, dit Jésus. Car Dieu ne peut se renier Lui-même, et comme dit Paul si le Christ n’est pas ressuscité, notre foi est vaine, et comment dire qu’il n’y a pas de résurrection des morts, alors le Christ n’est pas ressuscité non plus. Mais si le Christ est ressuscité, Il nous entraîne dans sa Résurrection à sa suite et nous aussi nous ressusciterons avec notre propre corps. C’est le couronnement de la Miséricorde, la miséricorde pour notre corps. Job, les Martyrs d’Israël croyaient déjà en la Résurrection. Et comme toujours des erreurs sectaires peuvent surgir comme dans ce groupe de Sadducéens qui vident Dieu de sa substance en ne croyant pas au monde invisible, comme nous l’affirmons aussi dans le Credo.

Ce mois de novembre est le dernier de cette Année de la Miséricorde qui va se clore en le dimanche du Christ-Roi, dans sa Gloire, et Maître du Monde et de nos vies, Roi par la puissance de son Amour miséricordieux. C’est pourquoi nous rassemblerons tous avec l’évêque, comme une grande famille de familles, pour célébrer la miséricorde de Dieu dans nos maisons et dans nos cœurs, pour rendre grâce et chanter sa Gloire. Ce mois frileux et souvent brumeux ira pour nous de gloire en gloire en célébrant la Miséricorde, de la Toussaint, miséricorde de tous ses élus au Christ-Roi de l’Univers qui offre son Amour au monde entier.

Père Louis Ménard, curé

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

juin 2017 :

Rien pour ce mois

mai 2017 | juillet 2017

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Eglise des Yvelines

Bonnenouvelle.fr

newsletter